Les aliments du bonheur

Publié le 20 février 2019

Le bonheur par le rire

Le sourire et le rire nous permettent de détendre nos muscles et d’oxygéner notre cerveau, ce qui nous aide à nous relaxer. De plus, quand on rit, notre corps sécrète des endorphines, des hormones qui réduisent la production de l’adrénaline générée par le stress et favorise donc une attitude positive. Il existe néanmoins une autre façon d’apporter du bonheur à notre corps : en mangeant.

Qu’y a-t-il dans nos aliments ?

Tous les aliments sont composés de nutriments et molécules qui agissent sur notre cerveau. Les aliments du bonheur agissent sur notre humeur, ainsi que nos facultés intellectuelles. La sérotonine et la dopamine sont des neurotransmetteurs essentiels du cerveau qui influencent de façon positive les sensations que nous ressentons et notamment, notre humeur. Ces neurotransmetteurs sont synthétisés dans notre système nerveux à partir d’un ou plusieurs acides aminés, dont le tryptophane, la glutamine, la tyrosine, la phénylalanine.

Les protéines du bonheur

En hiver, augmentons nos apports en oméga-3 et profitons des protéines gourmandes. Retrouvez par exemple la dinde et le poulet, riches en vitamines B3 qui régulent l’humeur mais aussi, les légumineuses, chargées en acides aminés, indispensables à la synthèse des neurotransmetteurs. Les œufs et le fromage sont également d’excellentes sources protéiques et la choline contenue dans les œufs limiterait la production du cortisol, connu sous le nom d’hormone du stress.

Les noix du Brésil (source de sélénium), les arachides, les graines de citrouille et de sésame, le poisson et le riz complet sont également des aliments riches en acides aminés nécessaires à la synthèse des neurotransmetteurs du bonheur.

Autres aliments du bonheur :

  • Le chocolat

En plus d’être riche en magnésium, le chocolat noir stimule la production de sérotonine et autres endorphines dans le cerveau. La phényléthylamine qu’il contient produit un effet euphorisant.

Le cacao est, de ce fait, un excellent antidépresseur.

  • La banane

Elle est riche en tryptophane, acide aminé capital pour la production de sérotonine dans le cerveau. Une banane par jour permet d’éliminer angoisses et stress, d’autant qu’elle contient directement 10 mg de dopamine, agent principal du plaisir dans l’organisme. Le résultat en est une bonne dose de bonne humeur et de bien-être.

  • L’avocat

Il regorge de tyrosine, un acide aminé à partir duquel sont élaborés la dopamine et la noradrénaline. Ces deux neurotransmetteurs nous rendent plus sociables et favorisent la libido.

À noter : L’avocat est riche en vitamines du groupe B, bénéfiques pour le système nerveux, en fibres, en potassium, calcium et magnésium qui aident à lutter contre le stress.

  • Les sardines

La plupart des poissons gras pourraient figurer sur la liste des aliments du bonheur. En effet, ils contiennent des acides gras omega-3 (DHA) qui jouent un rôle essentiel pour le cerveau. Un manque d’oméga-3 empêche la libération de la dopamine, sérotonine, noradrénaline et donc, diminue la joie de vivre.

À noter : les sardines à l’huile présentent un double intérêt puisqu’elles additionnent les teneurs en acides gras du poisson à celles de l’huile qui les imprègnent, qu’elle soit d’olive ou de tournesol.

  • Le chou

Il contient beaucoup de vitamines, de minéraux et de fibres, tout comme du tryptophane, l’acide aminé essentiel à la synthèse de la sérotonine, la fameuse hormone du bonheur.

À noter : pour conserver l’essentiel de ses nutriments, mangez-le rapidement après sa cueillette.

  • Les épinards

Les épinards, ainsi que les brocolis ou les asperges, sont la clé de la bonne humeur. Ils sont riches en vitamine B9 (acide folique), vitamine jouant un rôle essentiel dans la sécrétion de la sérotonine.

  • Les fruits rouges

Tous les fruits rouges, mais particulièrement les petits tels que les bleuets, les myrtilles, le cassis ou les mûres sont riches en polyphénols (molécules antioxydantes) et favorisent la production des neurotransmetteurs du bien-être. Ce sont d’inépuisables sources de vitamine C mais aussi, d’acides gras et plus encore, d’antioxydants indispensables pour combattre le stress et précieux au bon fonctionnement cérébral.

À noter : attendez la saison pour en profiter et mélanger les pour varier les plaisirs.

  • Le café et le thé

Le point commun de ces deux boissons est la présence de caféine qui stimule les neurones, mais qui exerce aussi un effet spectaculaire sur le bonheur et le bien-être. Elle dissipe la fatigue et agit sur le circuit cérébral du plaisir.

À noter :  moins riche en caféine et pourvu en théine, le thé est une alternative très intéressante et procure un effet de détente.

retour

Contact