Le pollen et ses remèdes

Publié le 26 avril 2018

Entre le nez qui coule, les maux de tête, la gêne respiratoire ou les crises d’éternuements, on peut pas dire que c’est l grade forme … Le pollen arrive et les allergies décident à s’installer pour quelques semaines. Ce mal du printemps ne date pas d’hier, 2400 ans en arrière, Hippocrate décelait déjà ces infections saisonnières. Et puisque le meilleur médicament se trouve dans la nature, il existe forcément un remède miracle …

Le pollen c’est quoi ?

Le pollen constitue un élément mobile produit par les plantes à graines et les fleurs qui vont se reproduire. Le vent et les insectes transportent ce pollen aussi petit que des grains de poussière. Il présente deux enveloppes très résistantes qui contiennent les grands coupables : les granules du grain. Cela s’appelle les glycoprotéines.
La plus grosse saison du pollen des plantes se situe entre avril et septembre. Ensuite de janvier à mars, c’est au tour du pollen des arbres de faire son entrée sur scène.

Les symptômes allergiques ?

Les pollens augmentent provoquent des allergies respiratoires pour plus de 20% de la population française. Un pourcentage qui ne cesse d’augmenter d’année en année.
Flottant dans l’air, inhalé par l’homme, il provoque des réactions telles des rhino-conjonctivites, des toux sévères, des démangeaisons, de l’asthme …

Néanmoins, certains pollens peuvent avoir des effets bénéfiques sur le corps humain. En effet il peut être un allié intéressant utilisé en phytothérapie pour renforcer ses défenses immunitaires. Le pollen d’abeille ; qui a été collecté par ces dernières ; jouit d’une grande réputation et de son utilisation en médecine traditionnelle chinoise (pour justement combattre les allergies à la manière d’un vaccin naturel).

Les remèdes miracles pour les allergiques

Avant de se jeter sur les premiers anti-histaminiques de votre armoire à pharmacie, consultez votre medecin. Il sera à même de vous conseiller, voire de vous amener dans un processus de désensibilisation. Celle-ci consiste à intégrer doucement l’allergène responsable pour que l’organisme s’immunise. Cette méthode ne guérit pas totalement mais permet de limiter la médication.

Pour un confort au quotidien, il existe aussi les fameux remèdes de grands-mères :

  • Pour les yeux qui pleurent, investissez dans une eau de fleurs de bleuet Bio que vous appliquerez chaque matin sur vos yeux. La petite astuce : gardez cet élixir au réfrigérateur pour un meilleur effet décongestionnant.
  • Pour les rhumes irritants, ajoutez trois gouttes d’huiles essentielles d’estragon Bio dans un mouchoir. L’huile d’eucalyptus Bio fonctionne également très bien
  • Des tisanes maison à base de thym, de lavande ou de camomille apaisent la toux
  • En cas d’irritation, de démangeaison ou d’eczéma, de la boue de la mer Morte ou de l’argile Bio sont très efficaces pour calmer la peau
  • Pour lutter contre les allergies au pollen, commencez avant la saison une cure de jus d’agrumes. Ces fruits sur-vitaminés renforceront votre système immunitaire
  • Pour la gorge irritée, rien de plus magique que le miel Bio du producteur de votre région. Le miel de romarin Bio par exemple, fait des merveilles
  • Demandez l’avis d’un naturopathe

Au quotidien, adoptez quelques gestes simples, lavez fréquemment vos cheveux pour vous débarrasser de ces grains de pollen, surtout après une journée venteuse. Etendez votre linge à l’intérieur, aérer la maison tous les jours (le matin), faites votre ménage régulièrement… Et enfin, le plus important : Ayez une alimentaire riche en vitalité et riche de produits locaux et de saison. Eloignez-vous des produits industriels, il y a tellement mieux à découvrir.

retour

Contact