Comment faciliter sa digestion ?

Publié le 29 août 2019

Intestin et flore intestinale

Notre intestin contient des milliards de bactéries impliquées dans notre santé, notre immunité et notre digestion. On dit d’ailleurs que c’est notre deuxième cerveau. Notre flore intestinale permet à notre corps d’utiliser les vitamines, les minéraux et les bonnes graisses qui nous permettent de brûler les calories. Si notre flore intestinale est perturbée, alors nous risquons de prendre du poids et de connaitre des troubles de la digestion et de la santé.

Prendre soin de sa flore intestinale

Une mauvaise alimentation, le stress régulier ou chronique et le manque d’activité physique peuvent perturber notre flore intestinale et donc, occasionner entre autres des soucis de digestion. Sauf problème de santé spécifique, l’eau, les fruits, les légumes et les probiotiques aident notre flore à se rétablir rapidement.

Nous sommes tous différents

Chaque personne possède un métabolisme spécifique. Autrement dit, ce qui est bon pour l’un, ne l’est pas forcément pour l’autre. C’est à chacun de cerner ses besoins et de reconnaître les aliments qu’il supporte et ceux qui ne lui conviennent pas. À nous d’ajuster ainsi notre alimentation à ces caractéristiques.

Différents régimes alimentaires

Il existe bon nombre de régimes alimentaires et de courants de pensées différents.

La chrononutrition, par exemple, part du principe que notre corps est une horloge biologique et que tous les aliments nous seraient bénéfiques à condition de les manger au bon moment de la journée. Cette méthode privilégie alors les protéines animales ou végétales le matin, ainsi que le fromage, le beurre et les sucres lents car notre cerveau en a besoin pour bien démarrer la journée. Le midi, elle préconise les protéines et les féculents, et le soir, du poisson ou de la volaille accompagné de légumes verts. Cette méthode conseille aussi de prendre un fruit le matin et un fruit au goûter associé à des oléagineux.

En revanche, selon la méthode de l’équilibre acido-basique, l’important serait de ne pas supprimer d’aliments, mais de faire de bonnes associations. L’équilibre acido-basique correspond à l’équilibre chimique de notre corps. De nos jours, notre alimentation est souvent trop protéinée, trop salée, trop sucrée et donc, acidifiante. Si notre alimentation est trop acide, notre pH sanguin se voit perturbé et cela provoque, entre autres, des troubles digestifs, des ballonnements ou un côlon irritable. Notre alimentation devrait donc respecter cet équilibre acido-basique pour une garantie santé. Pour compenser l’acidité que produisent nos cellules, nous devrions consommer à chaque repas des aliments contenant des molécules alcalinisantes, à savoir des fruits, des légumes, des épices et des herbes aromatiques.

Quelques astuces

– La quantité de protéine ingérée ne doit jamais être supérieure à celles des légumes verts

– Accompagner les viandes avec des légumes

– Ne pas négliger les protéines végétales

– Toujours associer une protéine et un féculent. La quantité de féculent varie selon que nous voulons perdre du poids ou non

– Consommer des aliments complets plutôt que raffinés

– Manger des légumes verts crus ou cuits à chaque repas et terminer par un fruit. Cependant, si celui-ci provoque un inconfort lié à la fermentation, il faut le manger à part, en dehors des repas. Il en est de même pour les laitages

Aliments alcalins bons contre la constipation, le surmenage du foie et notre tube digestif

Fruits frais rouges et noirs, fruits secs, radis, artichauts, cresson, légumes secs et céréales complètes, herbes aromatiques, gingembre, cannelle, infusions de plantes, eau et jus de citron,

etc.

Quelques règles à respecter

– Être attentifs au signal de la faim : ne manger que quand nous avons faim

– Manger à satiété et ne pas manger au-delà de sa faim

– Se servir la quantité adaptée à son appétit, à ses envies et ne pas se resservir

– Manger assis et prendre son temps, savourer ce que nous mangeons, mâcher lentement

– Attendre au moins 2 à 3 heures entre chaque repas

Pour finir, il est conseillé de consommer des aliments de qualité biologique afin de manger le moins possible d’addictifs et de polluants alimentaires. Préférez les cuissons respectueuses des aliments, des vitamines et minéraux qu’ils contiennent. Et prenez plaisir à manger équilibré en variant au maximum vos aliments.

retour

Contact