Accords vins-fromages

Publié le 24 octobre 2019

Tout d’abord, comment obtient-on du fromage ?
Après avoir récolté le lait et l’avoir pasteurisé, on le laisse coaguler grâce à la présure. C’est ce qu’on appelle l’étape du caillage. En prenant quelques litres de lait, il est possible de réaliser des fromages aux goûts et aux consistances différentes.
On produit des fromages avec du lait de chèvre, de brebis, de vache et même, dans certains pays, avec du lait de bufflonne, de jument ou encore d’ânesse. La qualité du fromage dépend de la qualité du lait utilisé et des différents traitements du caillé. Il existe du fromage de lait caillé et du fromage frais (sans maturation), mais aussi, des fromages à pâte dure, mi-dure ou molle.
Au-delà de sa saveur, le fromage est bon car il a de riches qualités nutritionnelles. En France, on fabrique plus de 300 types différents. Pour les plus connus, le Roquefort est considéré comme « le roi du fromage ». Puis il y a les Bleus, le Brie, le Camembert, le Munster, les fromages de chèvres, etc.
En France, on consomme toujours le fromage avant le dessert, alors que dans certains pays, il peut être pris en fin de repas. Les habitudes à ce propos sont différentes d’une culture à l’autre.

Qu’en est-il du vin ?
En France, le vin est une boisson que nous aimons depuis plus de deux mille ans. Nous possédons de très bons crus et une très grande variété, mais, s’il est excellent bu seul, il accompagne aussi à merveille les plats et les mettent en valeur. Accorder les saveurs des vins et les mets est tout un art. Toutefois, bien que la dégustation du vin soit une question de connaissance et d’expérience, elle est par-dessus tout, l’affaire du goût de chacun.

Le fromage et le vin
Les vins de Bordeaux, du Haut Médoc ou le Margaux, tout comme les Graves rouges s’accordent très bien avec les fromages, en particulier les fromages à pâte cuite. Les Saint-Émilion ou les Pomerol, quant à eux, se marient avec tous les fromages, tandis que les Sauternes et les vins blancs liquoreux se marient à merveille avec le Roquefort. Les vins de Bourgogne, tels que ceux de la Côte de Nuits, sont excellent avec tous les fromages, alors que les Côtes de Beaune, Mercurey et certains Mâcons s’accordent parfaitement avec les fromages gras pas trop faits ou ceux à pâte cuite ou pressée. Le Chablis, Pouilly mais aussi le Mâcon et Beaujolais blanc sont très bons avec les fromages de chèvre. Pour ce qui est des vins d’Alsace, tels que le Riesling ou le Pinot gris, eux, sont idéals pour accompagner le Munster. Les Crottins de Chavignon et les fromages de région s’accordent parfaitement avec les vins de la Loire tels que le Sancerre, le Pouilly, l’Anjou (sec) ou le Muscadet. Les Côtes du Rhône et le Châteauneuf du pape se marient avec tous les fromages, même faits. N’oublions pas les vins rouges méditerranéens qui s’accordent, eux aussi, plutôt bien avec la plupart des fromages.

Certes, les accords vins-fromages, ou avec un tout autre met, relèvent du professionnel ou de la passion, mais selon vos envies et votre plaisir, rien ne vous empêche de boire du blanc avec du fromage, comme avec le Munster, par exemple !
Pour les néophytes curieux, commencez par vous intéresser aux vins de votre région, à leurs spécificités, ou encore, apprenez de vos amis. Vous pouvez aussi, tout simplement, vous faire conseiller par un caviste. L’objectif reste cependant de vous faire plaisir, alors pas de pression et fiez-vous à votre palais pour sublimer le mieux possible cette alliance.

retour

Contact