Cuisiner avec les restes…

Publié le 28 juin 2019

CUISINER AVEC LES RESTES…

 

Depuis quelques années, les préoccupations environnementales occupent une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Soucieux de notre façon de consommer et de son impact sur l’environnement, nous sommes toujours plus nombreux à faire chaque jour de petits gestes pour la planète. Mais qu’en est-il du gaspillage alimentaire ? Selon la FNE (France Nature Environnement), « le gaspillage alimentaire représente 32 % de la production agricole, 21 % de la transformation, 14 % de la distribution, 14 % de la restauration et 19 % de la consommation à domicile ». Pour lutter contre, avez-vous déjà pensé à réutiliser vos déchets culinaires pour élaborer des recettes à la fois surprenantes et économiques ? Nous avons souvent tendance à jeter trop facilement la nourriture en excédent ou à ne pas consommer l’intégralité des ingrédients achetés. Nous pourrions pourtant faire preuve d’un peu d’imagination en préparant des recettes simples, pratiques et faciles à réaliser. Épluchures de fruits, de légumes, fanes, noyaux, arêtes et têtes de poissons… sont autant d’ingrédients à utiliser dans nos plats pour leur apporter une note d’originalité.

Cuisiner avec les restes par soucis d’économie ou utiliser les épluchures pour un esprit écolo, c’est possible et même souhaitable, et pas uniquement pour la planète ! Les épluchures contiennent en effet de nombreuses substances nutritives, il est donc intéressant de les intégrer dans nos plats. Toutefois, celles-ci doivent impérativement provenir d’aliments issus de l’agriculture biologique, à défaut, vous avaleriez les pesticides et autres substances toxiques qu’ils contiennent. Voici des idées de recettes et des astuces pour ne plus gaspiller de nourriture.

 

Tous les restes peuvent être utilisés : les restes de légumes et leurs épluchures, les restes de viandes et les os, les restes de poissons, les restes de pâtes, de riz, de fromages, de pain ou de viennoiseries rassis, les restes de pâtes à tarte, de fruits abimés, de chocolat, les blancs ou les jaunes d’œufs en trop…

 

  • Épluchures de concombres : faites les cuire à l’étouffée. Le concombre est aussi bon cuit que cru.
  • Épluchures de pomme de terre : réalisez de très bonnes chips. Attention, n’utilisez pas les pommes de terre germées ou verdies qui sont toxiques pour notre organisme
  • Pelures d’ail : ajoutez-les à vos plats en début de cuisson comme tout autre aromate
  • Fanes de radis ou de navets : confectionnez des potages ou des veloutés en ajoutant aux fanes des carottes, ou pommes de terre
  • Tiges de persil : mélangez-les bien à de l’ail, des pignons ou des amandes, salez et poivrez et ajoutez une cuillère d’huile d’olive, vous obtiendrez ainsi un pesto original et fait maison
  • Tiges d’oignons : à cuisiner comme n’importe quel légume ou à ajouter dans une omelette
  • Queues de cerises : à utiliser en tisane (infusion 10 mn). Les queues de cerise ont des vertus détox et diurétiques
  • Tête et arêtes de poisson : cuisiner-les en soupe. Il suffit de les faire cuire dans de l’eau pendant vingt minutes pour obtenir un bouillon. Puis, passez le jus de cuisson au tamis et ajoutez des pommes de terre mixées
  • Faites griller des graines de courge ou de melon pour un grignotage sympathique à l’apéritif.
  • Avec du pain ou des viennoiseries, vous pouvez faire des brioches ou du pain perdu, des gâteaux de pain… Vous pouvez également faire de la chapelure en réduisant le pain en miettes
  • Avec les restes de viande, vous pouvez faire un hachis Parmentier, une farce maison, des boulettes de viandes…
  • Utilisez des croutes de fromage pour faire une bonne fondue. Laissez fondre complètement le fromage avant de déguster
  • Avec les restes de riz et de pâtes, vous pouvez confectionner des galettes à la poêle en y ajoutant du gruyère râpé et des œufs
  • Récupérez les fibres de légumes lorsque vous vous faites des jus. Mélangez-les à de la farine et des œufs et faites des galettes à la poêle
  • Faites des boulettes à frire avec votre reste de purée auquel vous aurez mélangé de la farine et des œufs
  • Avec des peaux de bananes, vous pouvez faire un gâteau excellent. Mixez ces peaux et incorporez-les dans une pâte à gâteau
  • Avec vos blancs d’œufs non utilisés, faites des meringues
  • Compotez vos fruits abimés en les faisant cuire dans une casserole, à feu doux, tout en remuant, puis mangez-les tièdes, sur des crêpes, par exemple

 

Bref, vous pouvez tout imaginer. Innovez et régalez-vous !

 

retour

Contact