Sans gluten, que choisir comme gouter pour la rentrée ?

Publié le 6 septembre 2017

Le gluten qu’est-ce que c’est ?

Le gluten est une protéine naturelle que l’on trouve principalement dans le blé et différentes céréales ; l’épeautre, l’orge, le seigle ou l’avoine. Par conséquent, sa présence est dans un nombre important d’aliments du quotidien comme par exemple : les farines, les pâtes, les gâteaux, le muesli, la semoule, les multi-pains, les biscuits salés…etc.

Le gluten signifie « colle » en latin (de la même racine que glue). Il donne par conséquent de l’élasticité aux préparations alimentaires telles que le pétrin ou les pâtes. Une fois en cuisson cette protéine va libérer une partie de l’eau qu’elle contient et se lier à l’amidon de la céréale. En d’autres termes, le gluten donne de la souplesse et du volume à son produit fini. Il ne possède aucune valeur nutritive intéressante pour l’organisme.

Néanmoins il est apprécié voire addictif pour la grande majorité a cause des gourmandes recettes sucrées et salées élaborées par les grandes industries. Le pain, très ancré culturellement chez les français, a sa part de responsabilité dans la célébrité du gluten. Certains sont intolérants ou bien allergiques à cette protéine et ils provoquent des maladies appelées cœliaques.

Comment reconnaître une intolérance au gluten ?

Une intolérance au gluten est une réaction du corps à un allergène. Elle se manifeste de manière non violente et très différente selon les cas. Elle peut se déclencher dès l’enfance sous forme d’asthme ou de gêne respiratoire. Chez l’adulte, plusieurs symptômes existent et varient selon les personnes : des réactions sur la peau après un repas (bouche, nez, pharynx), des démangeaisons, des crampes, de la fatigue, des nausées, des vomissements, des diarrhées ou des ballonnements.

A ce stade il est temps de prendre rendez-vous chez son médecin ou son pédiatre pour établir un diagnostic. Il existe des tests relatifs aux anticorps produits grâce à des prises de sang. Ceci permettra d’écarter toute maladie.

Mais le moyen infaillible pour savoir si gluten est la source de tous les maux reste de l’écarter de son alimentation. En quelques jours vous serez fixé.

Comment y remédier ?

Depuis plusieurs années, le gluten a mauvaise réputation, le régime « sans blé » a suscité un intérêt grandissant. De nombreuses personnes éliminent le gluten de leur alimentation pour retrouver une meilleure santé et surtout un confort digestif plus agréable. L’heure est à la préparation maison des repas avec de délicieuses recettes sans gluten.

Suite à un diagnostic d’une allergie ou d’une intolérance, il faudra supprimer tout le blé et les différentes céréales de vos placards. Par exemple, remplacez vos farines blanches par des farines à la châtaigne, au pois chiche, au mais ou au petit épeautre. Dites également adieu aux biscuits, gâteaux et autres gourmandises issus de la panification.

Pour vos enfants intolérants au gluten il faudra faire attention à garder une alimentation équilibrée riche en vitamines, en fibres et en céréales essentiels à leur santé et à leur croissance. Le mieux est de consulter un diététicien nutritionniste, il saura vous donner les bons outils pour commencer.

Pour le gouter des enfants, le « quatre-heures » reste une pause gourmande incontournable dans leur journée. Heureusement l’assortiment du rayon sans gluten ne cesse de s’élargir avec les années. Notamment dans les supermarchés BIO.

Le gouter sans gluten chez Bio and Co

Pour les bambins en culottes courtes, Bio and Co décline une offre gourmande de biscuits, de cakes et de muesli à base d’ingrédients exclusivement sans gluten et 100% Bio : Cookies au chocolat, sablés aux graines de chia ou encore madeleines au sarrasin … sans oublier les gammes de barres de céréales pour les collations du matin.

Parmi les marques de l’épicerie sucrée, vous retrouverez entre autres Les recettes de Céliane, Valpi Bio, Pain Fleurs, Nature et Cie, Schar, Evernat …

A vos marques, prêt … Récré !

retour

Contact